samedi 20 janvier 2018

SARKIS ET "LE PÔLE DES AIMANTS"

SARKIS-MUSEE-LOGODu 6 juin au 4 janvier prochains, le Musée du Château des Ducs de Wurtemberg de Montbéliard présente une importante exposition de Sarkis, intitulée Les "Pôles des Aimants". L’Artiste propose une rencontre entre les personnages illustres du Panthéon marquant l’Histoire de France et des anonymes disparus depuis cent ans ayant construit l’histoire locale.

Du Grand Format
Sur plus de 500 m2 plongés dans la pénombre, les noms des écrivains, scientifiques ou politiciens, transposés sous forme de signatures en néons bleus, éclairent, par leur intensité, une centaine de portraits photographiques de Montbéliardais oubliés. Costumes, chaises, mobilier ancien, oiseaux, étranges tableaux et autres objets insolites, provenant des collections très variées des Musées de Montbéliard, que l’artiste s’approprie, théâtralisent cette mise en scène inédite sur des airs de musique mécanique.
En conviant aujourd’hui le Panthéon - et son histoire - à Montbéliard, Sarkis poursuit son projet développé en 2000 au cœur du monument historique parisien. Des néons-signatures des personnalités illustres entrent en scène dans un tout autre contexte, celui d’un château.
Pour cette première à Montbéliard, l’Artiste, tel un sismographe attentif à la mémoire des lieux ainsi que celle des œuvres et objets, enregistre des histoires, confronte les archives et les imbrique dans une volonté de recréation.
Les noms de religieux, de résistants et autres grands hommes, transposés en néons bleus, mettent à leur tour en lumière tous ces Montbéliardais devenus anonymes avec le temps. Leur image, provenant de petites plaques de verre issues de la collection photographique du musée, apparaît à l’échelle humaine, sur des affiches. La bande sonore qui berce de manière permanente l’exposition est issue d’une réinterprétation des boîtes à musique constituant l’une des collections de l’Hôtel Beurnier-Rossel, Musée d’Art & d’Histoire, second musée et autre lieu de mémoire de la ville.

 

Une Exposition au Long Souffle
D'autre part, un instant cinématographique, conçu avec le Cinéma d’Art & d’Essai, le Colisée de Montbéliard, propose des films en écho à l’exposition, donnant la parole aux cinéastes de la disparition, de la mémoire et de la réincarnation, tels qu’Ingmar Bergman et Apichatpong Weerasethakul.
Le travail de Sarkis, de renommée internationale, a été exposé, au cours de ces dix dernières années, au Musée d’Art Contemporain de Lyon, au San Francisco Art Institute, au Musée du Louvre et au Musée Bourdelle à Paris, au Musée d’Art Moderne & Contemporain de Strasbourg, au Bode-Museum à Berlin, ainsi qu’au Centre Georges Pompidou qui lui a dédié une vaste exposition personnelle. Il est représenté par la Galerie Nathalie Obadia, Paris/Bruxelles.
Dans son œuvre, Sarkis ne cesse de dialoguer avec l'histoire, les artistes, les cultures et les œuvres. Il met en scène des installations en travaillant la lumière, les sons, l’image et les matériaux afin de confronter la mémoire, le temps, l’espace, l’expérience subjective, et faire parler les objets.
L’archéologie, l’ethnologie, la philosophie, la musicologie, le cinéma, nourrissent les recherches plastiques de l’artiste qui redonne à des trésors endormis une esthétique nouvelle et un souffle de vie libérateur. Installations vidéo, sonores, aquarelles, sculptures, photographies, films, vitraux et néons font partie du registre plastique de l’Artiste, dans une multiplicité d’approches.

Château des Ducs de Wurtemberg
L’édifice se dresse sur un éperon rocheux dominant le confluent de la Lizaine et de l’Allan. Constitué de deux grosses tours rondes (1424 & 1590) et d’un corps principal reconstruit en 1751, le château est pendant quatre siècles, de 1397 à 1793, la résidence des Ducs de Wurtemberg qui marquèrent le Pays de Montbéliard d’une indépendance d’esprit et d’une liberté qui se conforta au XVIème siècle avec la réforme luthérienne.
En 1960, le château devient un musée regroupant diverses et riches collections : Archéologie, Histoire Naturelle et Beaux-Arts. Depuis 1970, le Musée développe également une collection d’Art Contemporain. La collection des Musées de Montbéliard compte à ce jour 600.000 pièces.

Recueilli par Manon Cornic

Crédit photos : Istambul Modern - Musées de Montbéliard

SARKIS-1 Sarkis-Les-poles-des-aimants-1 Sarkis-Les-poles-des-aimants-2 Sarkis-Les-Poles-des-aimants-3
Sarkis-Les-poles-des-aimants-4 Sarkis-Les-poles-des-aimants-5 Sarkis-Les-poles-des-aimants-6 Sarkis-Les-poles-des-aimants-7

 

Publicité

Votre publicité

ICI

Pour connaître les conditions,

TARIFS INSERTION PUB

contactez-nous

Directrice de Publication
Sophie Hasson-Grimaldi

Rédactrice en Chef
Sophie Hasson-Grimaldi

Participent à la Rédaction
Mathilde Feuillas
Paul Ameller
Reporter-Photographes
Estelle MB
Pascale Digeaux


Directeur Artistique
Thierry Otto-Loyas

Webmaster du Site
Sophie Otto-Loyas
Directeur de Clientèle
Abi Tazi
 
Rubrique Open-Art
Bruna Viale


Relations Publiques
Manon Cornic
 
Jingle Musical
Jérémy Otto-Loyas